Comment déstabiliser son chef en restant professionnel ?

Parfois, dans le domaine professionnel, les employés rencontrent certains problèmes qui ne viennent pas d’eux-mêmes, mais de leur patron. Ces problèmes incluent le plus souvent la dictature, la dominance, le favoritisme envers certains employés… À cause de ces problèmes, votre relation avec votre chef devient difficile et votre carrière pourrait être en jeu. Malheureusement, il n’est pas facile de résoudre ces problèmes avec la communication. Dans cet article, découvrez comment déstabiliser son chef. 

Comment déstabiliser son chef selon le type de patron ? 

Au sein d’une entreprise, on trouve différents types de patron avec des caractères différents. Il y a le micro-manager qui exerce un contrôle excessif sur toutes les tâches et manque de confiance à tous les employés. Si c’est le cas de votre supérieur, faites preuve de professionnalisme en montrant vos compétences sur les tâches qu’il vous confie. Prouvez ainsi que vous pouvez travailler en autonomie sans son intervention. N’hésitez pas à lui soumettre vos solutions pour accélérer et améliorer la qualité des projets en cours. Il va certainement se rendre compte de votre utilité au sein de l’entreprise et cette situation va automatiquement le déstabiliser. 

Le patron indécis est aussi très fréquent. Il hésite tout le temps à faire quelque chose et ne décide pas immédiatement. La solution pour le déstabiliser est simple. Il suffit de le persuader par des arguments convaincants pour lui inciter à prendre une décision. En cas de problème, aidez-lui en proposant des solutions. 

Le patron autoritaire, quant à lui, a l’habitude de dicter des instructions sans prendre en compte les propositions de ses employés. Déstabilisez-le en montrant votre capacité à prendre des initiatives et à proposer des idées. Faites-lui prendre conscience de votre importance en tant que membre de l’équipe et de la valeur ajoutée que vos idées peuvent apporter à la réussite de l’entreprise.

Concernant le patron incompétent, il a du mal à comprendre les objectifs de l’entreprise et manque de compétence à la gestion de son équipe. Pour cela, dévoilez votre expertise en présentant des solutions et des idées originales pour résoudre les problèmes de l’entreprise. Mettez également en votre capacité à contribuer à l’amélioration des performances globales de l’entreprise. 

comment déstabiliser son chef

Quelles sont les autres actions possibles pour déstabiliser son patron ? 

Pour déstabiliser votre supérieur, agissez toujours de manière professionnelle. Vous pouvez aborder une critique systématique tout en avouant indirectement les faiblesses du patron. Toutefois, la critique doit être constructive. 

Si vous avez une demande en attente d’une réponse depuis des mois, n’hésitez pas à mettre en avant la technique de la flatterie excessive. Même si vous donnez l’impression d’être hypocrite devant vos collègues de travail, cela permet à votre chef de baisser sa garde. Assurez-vous tout simplement d’être au bon moment et au bon endroit. 

Pour une mauvaise décision que votre patron voudrait prendre, faites-lui entendre la raison en effectuant une geste de désobéissance passive-agressive. Cela peut engendrer un climat de tension dans votre cadre professionnel, mais il faut faire preuve de maturité et s’armer de courage. L’objectif est d’influencer le patron à remettre en cause sa décision qui peut influencer négativement vos documents professionnels.  

Des exemples pratiques pour déstabiliser son chef

Pour améliorer l’ambiance conviviale au sein de votre équipe et pour déstabiliser votre chef, voici quelques exemples à adopter. Dès fois, il y a des risques à payer mais cela en vaut le coup : 

Apportez des idées novatrices et constructives pour améliorer le fonctionnement de l’entreprise. Bien entendu, cela permet de gagner le respect et la confiance de votre supérieur hiérarchique. 

Parfois, une réunion s’impose pour avoir l’avis de tout le monde, d’accroitre la solidarité et la cohésion de l’équipe. Pendant ce temps, faites en sorte que votre chef s’implique à fond dans la discussion.

Lors des situations déplaisantes, n’hésitez pas à se plaindre régulièrement auprès des autres collaborateurs. L’idée est de semer le désordre. Attention ! Cela peut nuire à votre réputation et à votre crédibilité en cas d’échec.

 

Articles recommandés