Le salaire d’un prothésiste dentaire en France : un métier bien rémunéré ?

Le salaire d’un prothésiste dentaire en France : un métier bien rémunéré ?

Le prothésiste dentaire occupe une place essentielle dans le secteur de la santé bucco-dentaire. Ce professionnel conçoit, fabrique et répare des prothèses dentaires sur mesure pour les patients. Mais quel est le niveau de rémunération de ce métier en France ? Décryptons ensemble.

Le métier de prothésiste dentaire : en quoi consiste-t-il exactement ?

Avant de s’intéresser au salaire d’un prothésiste dentaire, comprenons en quoi consiste son métier. Le prothésiste dentaire travaille en étroite collaboration avec les chirurgiens-dentistes afin de proposer aux patients des solutions adaptées à leurs besoins en matière de prothèses dentaires. Il est à la fois artisan et technicien, car il doit maîtriser différentes techniques et matériaux pour concevoir et réaliser des prothèses de qualité.

Les missions du prothésiste dentaire

Au quotidien, ce professionnel peut intervenir sur différents types de prothèses :

  • Les prothèses amovibles : couronnes, bridges, appareils dentaires complets ou partiels…
  • Les prothèses fixes : implants, prothèses sur implant…
  • Les orthèses dentaires : gouttières, attelles, appareils anti-ronflement…

Le prothésiste dentaire doit également être à l’écoute des patients et de leurs besoins, ce qui demande une certaine qualité relationnelle.

Découvrez les subtilités et la précision du métier de prothésiste dentaire à travers cette vidéo.

Quel niveau d’études et de formation pour devenir prothésiste dentaire ?

Pour exercer ce métier, il faut généralement suivre une formation spécifique après la classe de troisième. Voici les principaux diplômes permettant d’accéder au métier de prothésiste dentaire :

  • Le CAP Prothèse dentaire : cette formation en deux ans permet d’acquérir les bases du métier. Elle se compose d’une partie théorique et d’une partie pratique avec stages en entreprise.
  • Le BTS Prothésiste-orthésiste : d’une durée de 3 ans, il se prépare en alternance (apprentissage ou contrat de professionnalisation) et donne accès à un niveau de qualification plus élevé. Le titulaire de ce BTS peut ensuite se spécialiser dans les prothèses amovibles complètes, les prothèses combinées ou les orthèses dento-faciales.

Des formations professionnelles pour se perfectionner

Tout au long de leur carrière, les prothésistes dentaires peuvent avoir besoin de se former sur de nouvelles techniques ou matériaux. Des organismes spécialisés proposent donc des formations professionnelles pour les aider à maintenir leurs compétences à jour.

Combien gagne un prothésiste dentaire en France ?

Le salaire d’un prothésiste dentaire en début de carrière dépend notamment du niveau d’études et des compétences acquises lors de la formation. Les titulaires d’un CAP Prothèse dentaire peuvent commencer avec un salaire brut compris entre 1 600 et 1 800 € par mois, alors que ceux qui ont obtenu un BTS Prothésiste-orthésiste pourront percevoir un salaire brut mensuel compris entre 1 900 et 2 100 € selon leur lieu d’exercice (province ou région parisienne).

L’évolution du salaire dans la profession

Avec l’expérience professionnelle et les compétences améliorées, le salaire peut évoluer rapidement. Un prothésiste dentaire confirmé ayant une dizaine d’années d’expérience peut gagner entre 2 500 et 2 900 € par mois si ce dernier exerce son métier au sein d’un cabinet de chirurgie-dentaire.

Ceux qui choisissent de créer leur propre entreprise de fabrication de prothèses sont également susceptibles de voir leurs revenus augmenter sensiblement, mais ils devront assurer la gestion commerciale et administrative de l’entreprise, ainsi que supporter l’investissement initial nécessaire à l’équipement et à l’installation du laboratoire.

Il convient également de prendre en considération la mise en place d’un plan d’action commerciale efficace.

prothésiste dentaire

Salaires moyens et écart géographique

Sur l’ensemble de la France, le salaire moyen d’un prothésiste dentaire se situe autour de 2 300 € nets par mois. Cependant, certaines régions offrent des rémunérations plus attractives, comme l’Île-de-France ou la région PACA (Provence-Alpes-Côte d’Azur), où les salaires peuvent être 10 à 15% plus élevés qu’ailleurs.

Le marché de l’emploi pour les prothésistes dentaires en France

En raison du vieillissement de la population et de l’augmentation des besoins en soins dentaires, les professionnels du secteur ont de bonnes perspectives d’emploi. La demande est particulièrement forte dans certaines régions où il existe un déficit de professionnels, tels que le Grand Est ou les Hauts-de-France.

Des débouchés variés

Les prothésistes dentaires peuvent exercer leur métier dans différents types de structures :

  • Les laboratoires de prothèse dentaire : ils sont spécialisés dans la fabrication et la réparation de prothèses et emploient souvent plusieurs prothésistes aux compétences complémentaires.
  • Les cabinets dentaires : certains chirurgiens-dentistes emploient directement un prothésiste dentaire pour travailler en étroite collaboration avec eux.
  • L’industrie : les fabricants de matériel dentaire peuvent avoir besoin de techniciens spécialisés pour travailler sur de nouveaux produits ou assurer la formation des utilisateurs (dentistes, prothésistes…).

Articles recommandés